Jésus, reviens !
jesuszuruck

Jésus, reviens ! Oh oui !
« Jésus, reviens parmi les tiens, du haut de la croix indique nous le chemin, toi qui le connais si bien ». Si tu voyais le monde dans quel état ils l’ont mis ! Ils feraient mieux de nettoyer devant leur porte avant de nous faire la morale… En six mois, des USA à la France, deux élections présidentielles utilisent ton nom pour justifier leur mégalomanie. Ils prônent la justice et leur héritage chrétien. Mais ont-ils seulement compris ton message ? Ont-ils seulement lu les Évangiles ? Oui vraiment, je n’ai pas le même Dieu que vous, Messieurs Trump et Fillon, ni que vous Madame Le Pen. Mon Dieu à moi, il est plein d’amour et de compassion, de justice et d’honnêteté. En rien il ne veut m’écraser ni écraser les autres, qu’ils soient mes amis ou mes ennemis. Oui vraiment, je n’ai pas le même Dieu que vous, mon Dieu, il n’exclut pas mais il accueille tout le monde à égalité, pauvres et riches, femmes et hommes, roses ou marrons…
Si Jésus revenait vraiment parmi nous, vous n’hésiteriez pas une seconde à le renvoyer dans son pays en charter. Vous jugeriez son message permissif, dangereux, révolutionnaire et j’en passe ! Vous ne sauriez même pas entendre l’annonce du prophète que pourtant vous adorez. Alors en ces temps de Pâques où nous allons fêter la résurrection de Jésus-Christ, n’est-il pas temps de nous relever, de prendre la parole et d’annoncer la bonne nouvelle ? D’annoncer le message révolutionnaire et contestataire de Jésus ? Relevons la tête, soyons fiers de ce en quoi nous croyons, arrêtons de nous cacher. Je voudrais finir sur une note plus légère. Pour ceux qui n’auraient pas reconnu la citation du début, elle est tirée du film d’Étienne Chatilliez, « La vie est un long fleuve tranquille ». En ce début de printemps si vous avez un petit « coup de mou », surtout suivez les conseils de votre magazine régional préféré, Le Cep, et écoutez cette chanson. Elle vous donnera du baume au coeur «Je suis le cep, vous êtes les sarments». (Jean 15. 1)

Nicolas Boutie

Nicolas BOUTIÉ
Rédacteur en chef du CEP

Retour Accueil